L'activité des mutuelles progresse moins vite que les primes versées aux assurés

le 25/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les indemnisations versées par les adhérents du Gema (Groupement des entreprises mutuelles d’assurance) à leurs assurés ont crû de 6,4% au premier semestre, tandis que les cotisations reçues pour les contrats dommages ont progressé de 1,4% seulement, a annoncé ce matin l’association professionnelle. En auto, le coût des sinistres a augmenté de 5,5% alors que les primes sont restées quasi stables, à +0,4%. La croissance du parc automobile (+1,3%) a compensé la baisse des tarifs (-0,9%), explique le Gema. Alors que trois adhérents ont déjà annoncé un gel du prix de leurs contrats auto en 2015, «les mutuelles du Gema s’inscrivent dans une modération tarifaire pour soutenir le pouvoir d’achat des assurés», estime Pascal Demurger, le président de l’association, qui prédit que «les hausses seront raisonnables». En assurance habitation en revanche, les indemnisations (+3,7%) augmentent moins vite que les primes encaissées (+4,8%), mais «la branche reste pour beaucoup déficitaire», selon le Gema. De même, les cotisations d'assurance vie progressent de 6%, tandis que les prestations versées baissent de 2%.

A lire aussi