La réactivité des banques d’investissement est mise à l’épreuve

le 19/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le produit net bancaire des banques d'investissement internationales devrait reculer de 5 à 10% cette année et rester stable en 2015, selon Standard & Poor's. L’agence souligne dans une étude que le PNB des quinze principaux établissements (dont BNP Paribas et la Société Générale) a diminué de 11% au premier semestre et de 6% au deuxième trimestre. Le recul attendu résulte de l'évolution de l'environnement de l'industrie avec le durcissement de la réglementation, de la montée du coût des litiges et de la faiblesse persistante de la volatilité liée aux politiques monétaires ultra-accommodantes. «Pour compenser des revenus plus faibles, les priorités des principales banques d'investissement au cours des douze prochains mois sont de baisser leurs coûts, de réduire leurs activités à faible rendement ou non stratégiques et de réallouer leurs fonds propres vers des activités avec des meilleures perspectives de performance», souligne S&P.

A lire aussi