Berlin maintient sa position sur la séparation bancaire

le 19/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement allemand ne repoussera pas le projet d'isoler les activités les plus risquées des banques de leurs activités habituelles de dépôt, a fait savoir vendredi le ministère des Finances. Ce dernier réagissait à un article du Frankfurter Allgemeiner Zeitung selon lequel les banques ne devraient plus forcément séparer leurs activités de gestion alternative des activités de crédit. Berlin a toutefois fait état de son intention d'amender la loi de telle façon que si la banque dispose de suffisamment de fonds propres, la scission n'interviendrait que sur demande expresse de l'autorité de tutelle.

A lire aussi