Hello bank peut espérer un coup de pouce de Cortal Consors

le 16/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le spécialiste de l'épargne est en cours d'absorption par BNP Paribas. La banque en ligne pourrait en profiter pour récupérer une partie de sa clientèle en France

Un renfort bienvenu se profile pour Hello bank. L’absorption en cours de Cortal Consors France par leur maison mère commune, BNP Paribas, laisse entrevoir à la banque en ligne lancée au printemps 2013 des transferts de clientèle, alors que son démarrage commercial se révèle plus difficile que prévu dans l’Hexagone.

Engagée elle aussi en 2013, comme l’avait révélé L’Agefi, l’intégration de Cortal Consors France est censée se concrétiser au 1er novembre. Un processus aujourd’hui contesté par les syndicats de la banque, qui réclament la préservation des statuts des personnels transférés. Quelque 360 salariés de la filiale spécialisée dans l’épargne et le courtage en ligne sont concernés. Environ 110 d’entre eux devraient intégrer le pôle de Banque de détail en France (BDDF) du groupe pour y suivre les 148.000 clients au profil classique de Cortal Consors. Une bonne moitié de ces salariés rejoindraient en particulier les activités de banque en ligne de BNP Paribas, réparties entre les services Net Epargne, la Net Agence, et Hello bank. En parallèle, une nouvelle filière titres devrait être créée pour traiter 4.400 clients sophistiqués de Cortal Consors. Il est prévu qu’environ 170 collaborateurs gèrent ce segment de clientèle haut de gamme.

Pour l’enseigne BNP Paribas, ce mouvement permettra de rénover une offre titre qui ferait aujourd’hui pâle figure à côté de celles des banques en ligne et des spécialistes maison comme Cortal Consors. De son côté, Hello bank peut espérer récupérer une partie de ce fonds de commerce. Sur les 148.000 clients classiques de Cortal Consors, environ 110.000 disposeraient d’un compte sur livret et d’un compte à vue, ce qui en fait des prospects tout désignés pour la nouvelle banque en ligne.

Les derniers chiffres d’Hello bank, sortis en février lors des résultats annuels du groupe, faisaient état de 13.000 clients en France à fin 2013, là où elle en visait 25.000, selon des projections internes. Depuis le printemps, les clients peu ou pas actifs du réseau BNP Paribas sont incités à migrer vers la banque en ligne.

En Allemagne, où le groupe vient de racheter DAB, Hello bank en affichait 113.000 fin 2013, car elle s’est directement greffée sur Cortal Consors. La nouvelle banque ne communique pas de statistiques à jour, pas plus que BNP Paribas lors de ses résultats semestriels cet été.

A lire aussi