La Banque d'Angleterre doute des modèles de risques des banques

le 10/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les banques exerçant en Grande-Bretagne pourraient se voir interdire d'utiliser leurs propres modèles de risque pour calculer leurs exigences de fonds propres si les régulateurs jugent ces modèles internes trop permissifs, a indiqué jeudi Andrew Bailey, le patron de la Prudential Regulatory Authority. Selon la Banque d’Angleterre, les banques pourraient se montrer trop laxistes dans le calcul de ce ratio, ce qui pourrait engendrer à long terme des risques financiers importants pour l’économie.

A lire aussi