L'Etat allemand est invité à sortir de Commerzbank

le 09/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Berlin doit se séparer de sa participation de 17% dans Commerzbank acquise au plus fort de la crise financière, a déclaré mercredi la commission des monopoles. Le gouvernement allemand avait investi près de 18 milliards d'euros pour préserver l'existence de la banque menacée par la crise financière. «La Commission des monopoles exhorte l'Etat à sortir de Commerzbank», a déclaré Daniel Zimmer, qui dirige la commission chargée de conseiller le gouvernement dans les dossiers de concurrence.Cette participation est une perturbation supplémentaire pour un marché financier déjà gêné par un certain nombre de distorsions de concurrence, a dit la commission. Selon des calculs d'analystes, il faudrait que Berlin puisse revendre sa participation au prix de 26 euros l'action pour que l'opération soit neutre, loin de son cours d'environ 11 euros mercredi.

A lire aussi