BNP Paribas se retrouve face à ses responsabilités

le 30/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les sanctions record qui pourraient être annoncées ce soir aux Etats-Unis ne marquent pas la fin du feuilleton

L’heure de vérité approche pour BNP Paribas. Sauf ultime contretemps, les autorités américaines, menées par le superviseur des services financiers de New York, Benjamin Lawsky (photo), pourraient dévoiler ce soir, après la clôture des marchés outre-Atlantique, la teneur des sanctions record infligées à la banque française pour avoir eu partie liée avec des pays sous embargo des Etats-Unis comme le Soudan. La fin de plusieurs mois de négociations, mais pas d’un feuilleton dévastateur pour l’image de la première banque française.

Benjamin Lawsky, régulateur bancaire de l'Etat de New York - Photo Jin Lee, Bloomberg
ZOOM
Benjamin Lawsky, régulateur bancaire de l'Etat de New York - Photo Jin Lee, Bloomberg

A lire aussi