KBC veut accélérer le remboursement de l’aide publique

le 17/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe de bancassurance KBC a annoncé mardi qu'il comptait rembourser la totalité de sa dette à l'Etat d'ici à la fin de 2017, trois ans plus tôt que prévu au départ, selon son directeur général Johan Thijs. Le groupe belge, qui doit encore à l'Etat 2 milliards d'euros, hors pénalités, sur les 7 milliards d'aide reçue au plus forte de la crise financière, a précisé qu'il réserverait un tiers du capital excédentaire généré jusqu'en 2017 pour faire face à ces remboursements. Un autre tiers financera les investissements et le troisième sera consacré au versement d'un dividende à partir de 2016, avec un ratio de distribution de 50% au moins du bénéfice net, a précisé la société avant une journée investisseurs mardi. KBC a indiqué qu'il visait un ratio de capital total d'au moins 17% d'ici 2017, avec un ratio «tier 1» à 10,5%.

A lire aussi