L'EBA veut durcir les règles sur les bonus des banquiers

le 13/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Fotolia

L'Autorité bancaire européenne (EBA) va durcir ses recommandations sur la rémunération des banquiers, indique-t-elle à l'occasion de la publication d'une étude faisant état de fortes disparités dans l'application des règles d'un pays à l'autre au sein de l'Union européenne (UE). L'étude, qui passe en revue les rémunérations de 2010 à 2012, montre que les bonus représentent une part plus importante de la rémunération des banquiers que le salaire de base et que nombre de banquiers vont dépasser le plafond des bonus (100% du fixe ou 200% si accord des actionnaires) qui s'appliquera aux rémunérations à partir de 2015.

Les cadres bancaires les plus capés ont reçu en moyenne 187.441 euros de primes et 172.379 euros de salaire de base, soit un total de 359.820 euros, selon cette étude, publiée vendredi. Cela représente une hausse de 31% du salaire de base et une baisse comparable des bonus, résultant en une réduction globale de la rémunération de 10% depuis 2010, observe l'ABE.

A lire aussi