S&P place la note de BNP Paribas sous surveillance négative

le 04/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Standard & Poor's a placé la note de crédit long terme «A+» de BNP Paribas sous surveillance négative en attendant le résultat du contentieux de la banque avec la justice américaine, qui pourrait se traduire par une amende de plusieurs milliards de dollars. L'agence de notation souligne que cette amende, dont le montant est inconnu mais qui pourrait selon certaines sources atteindre 10 milliards, pourrait avoir un impact négatif sur les fonds propres de la banque et pénaliser certaines de ses activités.

Dans le cadre de ce dossier, le président français François Hollande a adressé un courrier à son homologue américain Barack Obama dans lequel il s'inquiète de l'impact des sanctions envisagées, jugées disproportionnées. La présidence française a confirmé mercredi une information de RTL faisant état d'une missive du chef de l'Etat à son homologue américain, avec qui il devrait évoquer le dossier BNP Paribas jeudi soir lors d'un dîner, à Paris, en marge de la commémoration du débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie. François Hollande écrit notamment que «dans le respect de l'indépendance de la justice, la procédure (doit) se poursuivre sur des bases raisonnables, en lien étroit avec les autorités de régulation financière», précise une source proche de l'Elysée citée par Reuters.

A lire aussi