HSBC et Lloyds prennent du champ en Russie

le 04/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les deux groupes bancaires ont renoncé à un financement pour le compte d'une coentreprise détenue par BP et Rosneft, alors que la tension ne baisse pas en Ukraine. Selon Bloomberg, les deux prêteurs étaient engagés jusqu'à hauteur de 2 milliards de dollars, aux côtés de Bank of China et Deutsche Bank.

A lire aussi