Le risque d'amende enfonce un peu plus BNP Paribas

le 30/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : Bloomberg

BNP Paribas est de nouveau lourdement sanctionné vendredi matin à la Bourse de Paris, au lendemain d'une information du Wall Street Journal selon laquelle la justice américaine réclamerait plus de 10 milliards de dollars (7,35 milliards d'euros) à la banque française dans le dossier des infractions supposées aux sanctions contre l'Iran et plusieurs autres pays. Vers 13 heures, le cours de l'action chute de 4,52% à 50,27 euros, portant à 11% sa baisse depuis le début de l'année. La capitalisation de la banque est retombée à 62,6 milliards d'euros. En fonction du montant final de l'amende, qui ne pourrait être arrêté que dans plusieurs semaines, BNP Paribas pourrait être contraint de faire appel au marché pour en supporter le coût.

BNP Paribas s'est refusé à tout commentaire. Interrogée par Reuters, la Banque de France a pour sa part indiqué suivre ce dossier avec la plus "extrême" attention, tout en indiquant que des négociations étaient toujours en cours. "Le ministre des Finances et les autorités de supervision du secteur bancaire se tiennent régulièrement informés de l'évolution de la situation", ont de leur côté fait savoir les services du Premier ministre.

A lire aussi