La Banque de France suit de près le cas BNP Paribas aux Etats-Unis

le 23/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Banque de France est en alerte face aux risques posés par la situation de BNP Paribas aux Etats-Unis. «Nous sommes évidemment extrêmement attentifs aux risques qui émanent de ce qui pourrait être une évolution de la jurisprudence américaine mais je ne souhaite pas en dire plus», a indiqué vendredi son gouverneur, Christian Noyer, pour son premier commentaire officiel de l'affaire. La justice américaine reproche à la BNP Paribas d'avoir approuvé des paiements en dollars de contreparties visées par des sanctions édictées par Washington. Les dernières évoquent une amende pouvant aller jusqu'à 5 milliards de dollars. Christian Noyer, qu iprésentait le rapport annuel de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, a précisé que les transactions incriminées n'avaient pas violé les lois européennes ou françaises.

A lire aussi