La facture américaine de BNP Paribas ne cesse d'enfler

le 21/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les autorités américaines réclameraient à présent plus de 5 milliards de dollars (3,6 milliards euros) à BNP Paribas pour mettre fin aux différentes enquêtes sur ses affaires avec des pays sous embargo, rapportent plusieurs organes de presse américains, dont le New York Times. La semaine dernière, les rumeurs de sanction oscillaient autour de 3,5 milliards de dollars. Après la condamnation de Credit Suisse et le plaider coupable de la banque cette semaine, pour des faits d'aide à l'évasion fiscale, BNP Paribas pourait conclure un accord en juin. Les fuites organisées dans la presse américaine mettent en tout cas la banque française sous pression.

A lire aussi