La supervision bancaire unique pourrait accélérer les restructurations

le 19/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Selon Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, «la simple présence du MSU pourrait inciter aux restructurations, les banques cherchant à réduire les marges pour anticiper une concurrence accrue au sein de la zone euro». «Cela sera aggravé par la pression concurrentielle liée au développement de la banque en ligne», ajoute le responsable selon le texte d'un discours devant être lu à une conférence à Paris.

A lire aussi