Les Etats-Unis réclameraient 3,5 milliards de dollars à BNP Paribas

le 13/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La justice américaine réclamerait à BNP Paribas plus de 3,5 milliards de dollars pour mettre fin aux poursuites engagées contre le groupe, affirme mardi Bloomberg. La banque française est soupçonnée d'avoir traité avec des pays placés sous embargo par les Etats-Unis. Ses dirigeants se sont rendus la semaine dernière aux Etats-Unis pour demander la clémence des enquêteurs en pointant du doigt les risques qu'un plaider coupable ferait courir à la licence bancaire du groupe dans le pays. Citant quatre sources anonymes, Bloomberg précise que l'accord avec les autorités américaines pourrait intervenir le mois prochain et que le montant de la transaction, toujours en négociation, pourrait dépasser les 3,5 milliards. BNP Paribas ne fait pas de commentaires, renvoyant à ses déclarations du mois dernier: la banque avait alors indiqué que le litige lui coûterait bien plus que la provision de 1,1 milliard de dollars constituée à cet effet dans ses comptes à fin 2013.

A lire aussi