La Macif a voté contre la rémunération du PDG de Scor en assemblée générale

le 07/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Actionnaire à environ 2% de Scor, la Macif a fait savoir mercredi qu'elle a voté contre la hausse de rémunération du PDG du réassureur Denis Kessler, soumise la veille à l'assemblée générale. «J'ai porté les votes pour le compte du groupe Macif à l'assemblée générale de Scor et de ce fait j'ai voté contre la résolution n°5» portant sur la rémunération de Denis Kessler, a indiqué à l'AFP le président de l'assureur mutualiste, Gérard Andreck. «Cela ne change rien à nos relations et au soutien constant que nous apportons à la Scor», a poursuivi Gérard Andreck.

Un article du quotidien Libération publié le 5 mai prêtait à la mutuelle l'intention de valider la hausse de la rémunération totale attribuée à Denis Kessler au titre de 2013, soumise pour la première fois au «say on pay» des actionnaires en assemblée générale hier. Cette rémunération totale au titre de 2013 atteint 5,13 millions d'euros, correspondant pour moitié à la valorisation de stock-options et d'actions soumises à conditions de performance. La résolution a été approuvée en AG.

A lire aussi