Les banques italiennes démentent avoir besoin de fonds publics

le 31/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Giovanni Sabatini, président de l'Association italienne des banques (ABI), indique dans une interview au quotidien que les établissements transalpins n'auront pas besoin d’une aide publique à l'issue de l'examen de la qualité de leurs actifs et des tests de résistance conduits sous l'égide de la BCE,. Il ajoute que si des besoins de renforcement des fonds propres étaient identifiés, les banques pourraient y faire face en cédant des actifs non stratégiques ou en faisant appel au marché. Si ces tests sont importants pour regagner la confiance des investisseurs, il relève que toutes les banques n’utilisent pas les mêmes modèles pour évaluer leurs créances douteuses.

A lire aussi