Intesa imite UniCredit en nettoyant son bilan

le 28/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Intesa imite UniCredit en nettoyant son bilan

Intesa Sanpaolo a publié vendredi une perte de 5,19 milliards d'euros au quatrième trimestre 2013. Comme sa compatriote UniCredit, la première banque de détail italienne a passé ses comptes à la paille de fer en prévision des tests de résistance menés en Europe cette année. Elle a enregistré 3,1 milliards de provisions pour créances douteuses, contre 1,46 milliard au quatrième trimestre 2012, et passé 5,8 milliards d'euros de dépréciations. A la suite de ces annonces, le titre Intesa a gagné jusqu'à 5,43% en matinée, surperformant le secteur. Le ratio de fonds propres durs (common equity tier 1) reste très élevé à 12,3% fin décembre, le groupe ayant bénéficié de la réévaluation de sa participation dans la Banque d'Italie.

La banque a aussi présenté un nouveau plan pour la période 2014-2017. Intesa Sanpaolo prévoit un bénéfice net de 4,5 milliards d'euros à horizon du plan et le versement de 10 milliards d'euros de dividendes en cumul sur la période. Dans ce cadre, la banque a annoncé son intention de fermer 800 agences d'ici 2017 pour ramener son réseau à 3.300 points de vente.

A lire aussi