Mizuho voulait prendre ses distances avec Mt.Gox

le 06/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque japonaise, qui gérait les transferts internationaux de la plate-forme de bitcoins Mt.Gox, a commencé à s'inquiéter de la situation de son client dès la mi-2013. L'établissement, soucieux des volumes importants drainés par la plate-forme, lui aurait demandé à plusieurs reprises de fermer son compte avec la banque. En faillite depuis la semaine dernière, Mt.Gox dit avoir été victime d'un vol de bitcoins.

A lire aussi