Stress tests : une communication possible avant octobre

le 05/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques de la zone euro pourraient être obligées de révéler d'éventuels besoins de capitaux importants mis au jour par les tests prévus dans les prochains mois, sans attendre la publication des résultats de ces tests en octobre, a déclaré mardi le président de l'Autorité bancaire européenne (EBA). «Si les inspecteurs qui étudient les actifs d'une banque réalisent qu'elle a mal classé certains actifs ou qu'elle a insuffisamment provisionné, ils pourront demander à la banque de prendre cela en compte dans ses publications financières et dans sa communication au marché», a expliqué Andrea Enria. Dans un entretien à Reuters, il a également relativisé les craintes de voir les conclusions de ces «stress tests» faire l'objet de fuites. «Le processus est très complexe mais il est géré par de petites équipes composées de gens qui ont l'habitude de respecter des accords de confidentialité (...)», a souligné Andrea Enria.

A lire aussi