Madrid entame son désengagement de Bankia

le 28/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Etat espagnol a engagé son allègement au capital de la banque en lançant hier soir la vente d’une tranche de 7,5% aux investisseurs institutionnels via un placement, selon un avis au régulateur boursier d’UBS, qui mène l’opération aux côtés de Deutsche Bank et de Morgan Stanley. Le titre, en hausse de 29% depuis le début de l'année, a clôturé à 1,58 euro à la Bourse de Madrid hier, octroyant aux actions cédées une valeur de 1,36 milliard d’euros. L’Etat détient 68% du capital et a annoncé qu'il céderait des participations par étapes dans le courant de l'année sans toutefois passer sous le seuil des 50%. Bankia, affaiblie comme tout le secteur bancaire espagnol par l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, a drainé 18 des 41 milliards d'euros d'aide accordée par l'Union européenne au système financier du pays. Après une perte historique de 19,2 milliards en 2012, la banque nationalisée a renoué avec les profits en 2013.

A lire aussi