RBS accuse sa plus lourde perte depuis 2008

le 27/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

RBS accuse sa plus lourde perte depuis 2008

Royal Bank of Scotland a publié ce matin une perte opérationnelle de 8,2 milliards de livres (10 milliards d’euros) en 2013, la plus importante depuis sa débâcle en 2008. Le résultat de la banque britannique est affecté par de nouvelles provisions et frais juridiques. Nationalisée à 81%, elle compte se recentrer davantage sur son marché domestique qui devra représenter 80% de ses actifs, contre 60% aujourd’hui. RBS prévoit aussi de nouvelles coupes dans ses charges opérationnelles qui devront baisser de 40% sous trois à quatre ans, soit une économie de 5,3 milliards de livres. Cela doit permettre d’abaisser son ratio de coûts sur revenus de 73% à 55% environ. Le groupe va notamment ramener le nombre de ses divisons de sept à trois. L’action RBS a perdu jusqu’à 6,8% dans la matinée, à 330 pence.

A lire aussi