Londres prend son temps pour la privatisation de Lloyds

le 26/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sur les conseils de l’agence chargée de gérer les participations publiques dans le secteur bancaire, le Trésor britannique pourrait repousser du printemps à l’automne la cession d’un nouveau bloc de titres de Lloyds Banking Group au grand public. En cause, la volatilité des marchés et le redressement plus lent que prévu de la banque. L’Etat pourrait tout de même rapidement vendre des titres à des institutionnels.

A lire aussi