ABN Amro passe ses comptes à la paille de fer

le 21/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque nationalisée ABN Amro a publié une perte nette de 47 millions d'euros, conséquence d'une taxe bancaire de 106 millions d'euros et d'une augmentation de ses dépréciations de créances à 555 millions d'euros. Celles-ci reflètent la faiblesse de l'économie des Pays-Bas.

A lire aussi