Le Crédit Mutuel Arkea est prêt à resserrer ses liens avec Primonial

le 07/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le bancassureur, qui a déjà noué un partenariat commercial via sa filiale d'assurance vie, prévoit de prendre une participation minoritaire

Déjà partenaire de Primonial pour la commercialisation du contrat SéréniPierre, par le biais de sa filiale d'assurance vie Suravenir, le Crédit Mutuel Arkéa s'apprête à franchir une étape supplémentaire. Le bancassureur coopératif a indiqué hier être entré en discussions exclusives avec le groupe de gestion de patrimoine dans la perspective d'une prise de participation minoritaire. La structuration envisagée dans le cadre de cette recomposition de l'actionnariat conduirait également «à l'ouverture du capital à un fonds d'investissement pour accompagner le renforcement du management actuel au capital du groupe», selon un communiqué. Le Crédit Mutuel Arkéa n'était pas en mesure de commenter ces négociations hier soir.

Depuis 2010 et la naissance du nouveau groupe Primonial à la faveur d'une augmentation de capital et du rachat des parts de filiales de BNP Paribas, Naxicap Partners, filiale de Natixis, détient 25% du capital et le management en possède le solde. Patrick Petitjean, ancien directeur général et fondateur du groupe Primonial, avait œuvré à son développement jusqu'à son décès en juillet dernier. Le groupe est présidé depuis 2007 par André Camo. Au cours des dernières années, Primonial a multiplié les opérations de croissance externe tous azimuts : W Finance (gestion de patrimoine), Sport Invest (gestion de fortune) ou encore Roche-Brune Asset Management. Le groupe a aussi mis l'accent sur l'immobilier, donnant corps à une société de gestion spécialisée en 2011, Primonial Reim. UFF Banque était associée pour l'occasion .

En 2013, le dynamisme opérationnel a été au rendez-vous sur l'ensemble des classes d'actifs. Le groupe Primonial, dont les encours gérés ou conseillés totalisent plus de 7 milliards d'euros, a enregistré une collecte de 1,53 milliard d'euros pour le compte de clients particuliers, en hausse de 22% à périmètre comparable. Dans l'immobilier collectif, la collecte brute en SCPI a atteint 395 millions d'euros, tandis que le contrat SéréniPierre a drainé une collecte de plus de 400 millions d'euros. Dans la gestion d'actifs, Roche-Brune Asset Management a doublé ses encours. Auprès des investisseurs institutionnels, la collecte liée à l'activité OPCI gérée par Primonial Reim a atteint 974 millions d'euros. De quoi éveiller l'intérêt de la maison mère de Suravenir pour une relation plus approfondie.

A lire aussi