S&P revoit sa copie sur la dette hybride bancaire

le 06/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Standard & Poor’s a invité jeudi les intervenants des marchés à lui soumettre leurs commentaires sur des ajustements à sa méthode de notation des titres hybrides bancaires. «Nous pensons que le risque de bail-in, mettant les investisseurs à contribution, s’accroît au-delà de ce que nous anticipions lors de la dernière mise à jour de notre méthode de notation des hybrides bancaires (novembre 2011)», explique l'agence. S&P se propose de noter tous les instruments Tier 1 au minimum trois crans au-dessous de la note intrinsèque de l'émetteur.

A lire aussi