Intesa réfléchit à une «bad bank» interne

le 03/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'approche de la revue de la qualité des actifs bancaires de la BCE et des tests de résistance de l'EBA pourrait pousser Intesa à créer une structure de défaisance interne. La banque italienne logerait dans cette «bad bank» quelque 55 milliards d'euros de prêts non performants, selon le FT, qui évoque des discussions entre les dirigeants et les actionnaires.

A lire aussi