Henri de Castries salue la prise de conscience de François Hollande

le 16/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Questionné sur la conférence de François Hollande à l'Elysée, le PDG d'Axa estime que «c'est la première fois que beaucoup de choses importantes ont été dites de façon aussi claire: l’urgence d’engager une forte baisse de la dépense publique, et la prééminence de l’économie de l’offre». Il considère donc que les mesures annoncées vont dans le bon sens mais que «tout est désormais question de rythme et d'exécution, car il y a urgence».

A lire aussi