Les banques suisses défendent leur liberté d'action

le 16/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une éventuelle interdiction faite par l'Union européenne aux banques suisses de commercialiser des produits et des services à des résidents européens directement depuis la Suisse serait dommageable en termes d'emplois, a déclaré à la presse Nicolas Pictet, vice-président de l'Association des banques privées suisses. Cette dernière demande au gouvernement de négocier un accord avec les autorités européennes afin de garantir le libre mouvement des services financiers entre la Suisse et les Etats membres de l'UE.

A lire aussi