Les régulateurs devraient assouplir le levier bancaire

le 10/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le Groupe des gouverneurs de banques centrales et des responsables du contrôle bancaire, qui se réunit dimanche, permettra le «netting» des dérivés

Vue de la BRI à Bâle, ville où se réuniront jeudi les principaux banquiers. Photo: PHB

Les régulateurs internationaux s'apprêtent à faciliter l'octroi de crédit par les banques en assouplissant, dimanche, leurs projets de ratios de levier et de liquidité à un an, indiquent Bloomberg et Reuters en citant des proches des discussions. Les banquiers centraux du groupe des 20 économies les plus riches, ainsi que d'autres pays, se rencontreront à Bâle, en Suisse, pour signer la version définitive de l'accord concernant le ratio de levier censé entrer en vigueur en janvier 2018 et qui contraindra les banques à détenir en capital l'équivalent de 3% au moins de leurs actifs. Le Groupe des gouverneurs de banques centrales et des responsables du contrôle bancaire (GHOS) devrait assouplir le calcul du ratio de levier en autorisant les banques à comptabiliser les produits dérivés sur la base des positions nettes. Il devrait également rouvrir le débat sur le ratio de liquidité à un an (NSFR), jugé très pénalisant pour le financement à long terme de l'économie. 

A lire aussi