Groupama innove dans ses émissions destinées à ses clients

le 03/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'assureur mutualiste a lancé une obligation «retail» dont la rémunération est indexée sur la performance de l'indice EuroStoxx 50

Avoir retrouvé des marges de manœuvre financières permet à Groupama d’innover. Dans un prospectus déposé à l’Autorité des marchés financiers (AMF) le 30 décembre dernier, l’assureur mutualiste annonce l’émission par Groupama SA (la structure de tête contrôlée par les caisses régionales) d’obligations à capital garanti indexées sur la performance de l’indice Euro Stoxx 50. Les titres arriveront à échéance en mai 2020.

Il s’agit d’une émission dite retail: l’émission sera entièrement souscrite par la compagnie d’assurances Groupama Gan Vie, filiale de Groupama SA, qui proposera ces titres à ses clients et ses sociétaires dans le cadre de produits en unités de comptes (UC). D’un montant nominal de 100 millions d’euros, elle est susceptible d’être portée à 400 millions en fonction de la demande. En cas de demande inférieure à 100 millions, l’émission n’aurait pas lieu.

Les opérations retail ne sont pas exceptionnelles en elles-mêmes. Groupama en avait déjà réalisée une en 2009. Mais l’élément nouveau est de voir la rémunération des obligations indexées sur la performance d’un sous-jacent (ici un panier d’actions), en lieu d’un rendement fixe. L’émission de 2009 du mutualiste (à intérêt capitalisé) portait par exemple un taux nominal annuel de 5,80%. «Groupama applique la logique d’un fonds structuré à une émission obligataire du groupe. C’est une démarche inédite», indique un spécialiste. En l’occurrence, selon la formule de calcul indiquée dans le prospectus, le montant du remboursement final sera compris entre 6% et 39% (hors frais et fiscalité) en fonction de l’Euro Stoxx 50 – lequel a déjà toutefois progressé de 31% en deux ans.

Groupama n’indique pas la raison de ce montage exceptionnel. Le motif de l’émission elle-même est classique. «L'émission vise à permettre à Groupama Gan Vie d'élargir la gamme des UC dans les produits d'assurance vie offerts à ses sociétaires et clients. Le produit de l'émission servira à financer les besoins généraux de Groupama SA», explique le prospectus.

L’assureur conforte ainsi sa stratégie d’accorder la priorité aux UC, peu consommatrices de fonds propres. Il y a deux mois, il indiquait avoir dépassé le milliard d’euros de collecte en UC à fin octobre. La part des UC atteignait 30% dans la collecte nouvelle et 12% dans ses encours. Cela implique également que Groupama se considère suffisamment solide pour ne pas faire courir de risques aux clients qui voudraient souscrire.

A lire aussi