Danièle Nouy met en garde sur le risque souverain

le 13/12/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La règlementation pousse les banques à accumuler des risques souverains de façon peut-être excessive, selon Danièle Nouy, qui devrait prendre la présidence du futur mécanisme de supervision unique européen. La secrétaire générale de l'ACPR a ajouté que cette question devrait être mieux prise en compte par la règlementation le moment venu. «Il faut faire attention à l'émergence de nouveaux risques», a-t-elle indiqué lors d'entretiens organisés au Trésor.

A lire aussi