JPMorgan prêt à tourner la page de l'ère Madoff

le 12/12/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Cinq ans après la révélation de l'affaire Madoff, qui a coûté aux investisseurs quelque 20 milliards de dollars, JPMorgan discute avec le département de la Justice d'une transaction à l'amiable, rapporte le quotidien britannique de sources proches du dossier. Selon une plainte formulée en justice, la banque américaine était au courant dès 1997 d'agissements potentiellement frauduleux, après avoir été alertée de transactions «aller-retour» depuis et vers le compte de Bernard Madoff chez JPMorgan. La banque a enregistré un rapport «d'activité suspicieuse» au Royaume-Uni en 2008 mais n'a pas entrepris une démarche similaire aux Etats-Unis.

A lire aussi