L'Espagne donne 30 milliards de fonds propres à ses banques

le 29/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Espagne a donné à ses banques la possibilité d'augmenter leurs fonds propres de 30 milliards d'euros au total en leur permettant de transformer une partie de leurs actifs d'impôt différé (DTA, deferred tax assets) en crédits d'impôt et de comptabiliser ceux-ci comme des fonds propres durs. Le décret adopté aujourd’hui pourrait ainsi aider une bonne partie des banques espagnoles à réussir les prochains tests de résistance européens et leur éviter un appel aux marchés ou à l'Etat pour renforcer leur bilan.

A lire aussi