Air France KLM s'explique sur la retraite chapeau de ses dirigeants

le 29/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La compagnie Air France, interpellée par des syndicats sur les retraites-chapeaux de ses dirigeants, fait savoir vendredi que ce régime a été dénoncé et ne fait plus l'objet de financement dédié depuis deux ans. Alexandre de Juniac, PDG du groupe, «n'a jamais bénéficié de retraite-chapeau et a demandé à son arrivée à voir sa rémunération variable baisser de moitié», rappelle la société dans un communiqué. Le régime de retraite-chapeau qui était en vigueur depuis 2004 ne compte aucun nouvel entrant depuis le 1er janvier 2013 et la provision constituée dans le passé atteint actuellement 13 millions d'euros au total.

A lire aussi