La réforme de l'assurance-vie pourrait réorienter 80 milliards vers l'économie

le 13/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement ne veut pas associer d'objectif de rendement à sa réforme de l'assurance-vie, présentée dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2013. Toutefois, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a estimé devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale qu'elle  permettra de réorienter jusqu'à 80 milliards d'euros pour l'essentiel vers le financement de l'économie. Pour le nouveau contrat euro-croissance, il a indiqué que le gouvernement a travaillé sur l'hypothèse de 10 milliards d'euros de flux déplacés annuellement sur les cinq prochaines années. Pour le second contrat destiné aux grands souscripteurs, "nous envisageons un déplacement de l'ordre de 15 milliards d'euros en 2014/2015 au titre de l'antériorité fiscale, qui ne sera ouverte que pour deux ans, et en rythme de croisière on peut imaginer une cible de 20 à 30 milliards d'euros d'encours".

A lire aussi