Euribor: le Crédit Agricole et la Société Générale risquent une sanction

le 05/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Bruxelles touche au but sur la manipulation de l’Euribor. Photo: PHB

Sept banques seraient dans le viseur de la Commission européenne dans le cadre de son enquête pour manipulation du taux interbancaire de référence. Alors que Barclays pourrait être épargnée pour avoir lancé l’alerte selon Reuters, deux banques françaises, la Société Générale et le Crédit Agricole, ainsi que HSBC, RBS, Deutsche Bank et JPMorgan pourraient se voir infliger le mois prochain des amendes totalisant «sans doute des centaines de millions d’euros», selon Reuters. Bloomberg croit savoir que HSBC a rompu les discussions avec l’exécutif européen, tout comme au moins l’une des six autres banques concernées par ces pourparlers selon l’agence de presse. Cinq établissements, dont Barclays et RBS, ont déjà écopé à travers le monde de la part d'autres autorités d’amendes totalisant 3,7 milliards de dollars pour manipulation du Libor et parfois de l'Euribor.

A lire aussi