UBS repousse d’au moins un an son objectif de rentabilité

le 29/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: Gianluca Colla/Bloomberg

UBS pensait pouvoir atteindre un rendement des fonds propres de 15% dès 2015, mais doit y renoncer en raison des exigences réglementaires de solvabilité supplémentaires de 3 milliards de francs (2,4 milliards d’euros), imposées par son autorité de tutelle pour couvrir le coût des litiges en cours d’instruction ou potentiels. La Finma a en effet obligé la banque suisse à accroître provisoirement de 28 milliards de francs le montant de ses actifs pondérés au titre du risque opérationnel. Le titre s’est effondré de près de 7% mardi matin, jusqu’à 17,85 francs.

Le bénéfice net d’UBS a atteint 577 millions de francs au troisième trimestre, alors que la banque affichait une perte supérieure à 2,1 milliards de francs un an plus tôt. Le résultat dépasse de 40 millions le consensus des analystes répertorié par Reuters.

A lire aussi