Londres remet l’obligation souveraine islamique au goût du jour

le 29/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Premier ministre britannique David Cameron a indiqué en ouverture à Londres du Forum économique du monde islamique que le Trésor travaillait aux modalités d’émission l’an prochain d’une sukuk d’un montant voisin de 200 millions de livres (230 millions d’euros). Un projet abandonné en 2011, qui ferait du Royaume-Uni le premier souverain émetteur se conformant à la loi islamique en dehors du monde musulman.

A lire aussi