Le bénéfice imposable de Deutsche Bank réduit à néant

le 29/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’établissement allemand a annoncé une chute de 98% de son résultat avant impôt au troisième trimestre, à 18 millions d’euros. Deux causes principales s’expliquent une telle dégringolade, qu’aucun analyste n’avait anticipée. Deutsche Bank a accusé une baisse de 48% de son activité sur le marché obligataire (à 1,2 milliard d’euros), en raison des incertitudes ayant entouré la réduction des achats de bons de Trésor par la Réserve fédérale américaine. En outre, elle a accru ses provisions pour litiges de 1,2 milliard d’euros – un montant qui porte le total de la couverture des risques juridiques pour le groupe à 4,1 milliards d’euros. Le titre perdait 3,3% mardi matin.

A lire aussi