La gestion de fortune de Barclays au pain sec

le 26/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le quotidien souligne que la banque britannique va se retirer de plus de 100 marchés pour ne plus fournir d’ici 2016 que des services de gestion de fortune et de gestion d’actifs dans 70 pays environ représentant environ 80% de la richesse mondiale. Barclays agit dans un souci de rentabilité et s’avère soucieuse de ne pas enfreindre les règles de blanchiment.

A lire aussi