La vente de 6% de Lloyds rapporte 3,8 milliards d'euros à l'Etat britannique

le 17/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La cession de 6% du capital de Lloyds Banking Group a rapporté 3,2 milliards de livres (3,8 milliards d'euros) à l'Etat britannique. L'opération se solde par un bénéfice de 61 millions de livres pour les comptes publics et permettra à l'Etat de réduire son endettement de 586 millions de livres. La transaction s'est faite à un prix de 75 pence par action, ce qui représente une décote de 3% par rappport au cours de clôture de lundi mais une prime de 2% par rapport au prix moyen auquel l'Etat avait acheté les titres Lloyds au plus fort de la crise financière de 2007-2009. Le Trésor avait injecté un total 66 milliards de livres dans Royal Bank of Scotland et Lloyds pour sauver ces deux établissements de la faillite, se retrouvant avec une part de 81% dans le premier et une participation de 39% dans le second.

A lire aussi