Le fonds souverain du Qatar s'étoffe pour diversifier ses avoirs

le 02/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le fonds souverain du Qatar est en train de débaucher des banquiers chevronnés pour réduire sa dépendance vis-à -vis de l'Europe et diversifier ses avoirs, rapporte Reuters. Ahmed Al-Sayed a pris en juillet la tête du fonds QIA (Qatar Investment Authority) à la demande de l'émir Cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, arrivé au pouvoir après l'abdication de son père. Depuis son arrivée, le fonds a multiplié les embauches de banquiers et de gérants expérimentés. Qatar Holding, la filiale d'investissement du fonds souverain, a ainsi engagé Ugo Arzani, une figure de Bank of America Merrill Lynch à Londres. Jason Chew, précédemment responsable des opérations chinoises chez Pramerica Real Estate Investors, a quant à lui été recruté pour sa connaissance du marché de l'immobilier en Asie.

A lire aussi