Des sénateurs américains présentent un «Glass-Steagall Act» remanié

le 12/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un groupe bipartisan de sénateurs américains, comprenant notamment John McCain et Elizabeth Warren, ont présenté devant la commission bancaire du Sénat une proposition de loi visant à séparer les activités bancaires couvertes par la FDIC des activités les plus risquées (dérivés, fonds alternatifs notamment). Baptisé «le Glass-Steagall Act du 21ème siècle», ce texte semble avoir un avenir encore incertain mais il montre la frustration de certains responsables politiques. «Les quatre première banques sont aujourd’hui 30% plus grosses qu’il y a cinq ans, et elles ont continué à s’engager dans des pratiques à haut risque qui pourraient une nouvelle fois mettre l’économie en danger», souligne Elizabeth Warren, élue démocrate du Massachussetts. La loi s’appuierait sur des éléments du Glass Steagall Act de 1933, qui a divisé la banque commerciale et la banque d’investissement, et qui a été abrogée en 1999.

A lire aussi