Paris et Berlin affichent leur divergence sur la résolution bancaire

le 12/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Dans une lettre adressée au commissaire au Marché intérieur, Michel Barnier, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, estime que donner à l'exécutif européen le droit de décider si une banque en difficulté doit être renflouée ou liquidée n'entrait pas dans ses prérogatives aux termes des traités européens. Le ministre français de l'Economie, Pierre Moscovici, s'est lui félicité de cette proposition d’un mécanisme décisionnel clair s'appuyant sur la Commission européenne et la création d'un Conseil de résolution unique composé des autorités européennes et nationales concernées, ainsi que sur un fonds unique financé par les contributions du secteur bancaire.

A lire aussi