Londres soutient à fond la réforme bancaire

le 09/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les dirigeants de banque au comportement de «chauffard» pourront être passibles de peines de prison

Le Chancelier de l’Echiquier George Osborne (photo) a détaillé hier les principales propositions à mettre en œuvre pour créer une culture saine dans la banque. Reprenant la majorité des recommandations publiées fin juin par la commission parlementaire bancaire, le chancelier a annoncé que les dirigeants de banques «inconscients» seront passibles de peines de prison tandis que les bonus pourront être différés jusqu’à dix ans. L’ensemble de ces recommandations sera repris dans la loi sur la réforme bancaire actuellement en discussion au Parlement.

Le Chancelier de l’Echiquier George Osborne présente la réforme bancaire britannique.
ZOOM
Le Chancelier de l’Echiquier George Osborne présente la réforme bancaire britannique.

A lire aussi