Le Comité de Bâle envisage de modifier la méthode de calcul du risque

le 05/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le Comité de Bâle envisage de modifier la méthode de calcul du risque par les banques afin de s'assurer qu'elles sont suffisamment dotées en fonds propres.. Le comité a fait état vendredi d'une étude auprès de 100 banques qui montre que les modèles de calcul varient considérablement d'un établissement à l'autre, au point qu'il peut y avoir une différence de deux points entre ratios de capital publiés suivant la méthode employée. L'Autorité bancaire européenne (ABE), organisme de tutelle bancaire de l'Union européenne, avait estimé en février qu'une intervention réglementaire pourrait s'imposer pour uniformiser la manière dont les banques calculent leurs risques afin de déterminer le montant de leurs fonds propres. x

A lire aussi