RBS chute après le renvoi de son directeur général

le 13/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le titre Royal Bank of Scotland perd près de 4% à Londres jeudi et a chuté de plus de 8% en matinée, dans un marché qui s'inquiète de savoir qui sera chargé de mener le processus de privatisation de la banque. Mercredi soir, RBS a annoncé par surprise que Stephen Hester quitterait son poste de directeur général d'ici à la fin de l'année. «Hester est respecté et a fait aussi bien que possible dans un contexte politique et réglementaire difficile et de pressions venant de l'extérieur qui se sont souvent exercées sur la banque», estime Andrew Coombs, analyste chez Citigroup, cité par Reuters. RBS a par ailleurs annoncé jeudi la suppression de près de 2.000 postes dans sa division de banque d'investissement, a-t-on appris d'une source proche du dossier.

A lire aussi