Un ex-ministre autrichien réclame la création d'une «bad bank»

le 05/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Autriche a besoin d'une structure de défaisance pour absorber les actifs douteux de certaines de ses banques et éviter des démantèlements désordonnés qui feraient peser un lourd fardeau sur le contribuable, a déclaré un ancien banquier et ministre des Finances social-démocrate. Hannes Androsch, qui dirige aujourd'hui l'agence autrichienne chargée de l'aide publique aux banques, plaide pour une action déterminée de restructuration du système bancaire.

A lire aussi